Séance 8 – Culture littéraire – Cyrano de Bergerac – Trio au balcon

Objectif : je comprends l’aspect inhabituel de cette scène d’amour dans laquelle les deux amants ne se voient pas

Grâce à son pacte avec Cyrano, Christian peut envoyer des lettres d’amour à Roxane. Mais lorsqu’il la voit en vrai, il ne sait pas comment lui parler et se ridiculise. ll fait alors une nouvelle tentative, aidé par Cyrano qui lui souffle ses répliques.

ROXANE, CHRISTIAN, CYRANO, d’abord caché sous le balcon.

Roxane, entrouvrant sa fenêtre.

Qui donc m’appelle ?

Christian.

Moi.

Roxane.

Qui, moi ?

Christian.

Christian.

Roxane, avec dédain.

C’est vous ?

Christian.

Je voudrais vous parler.

Roxane.

Non ! Vous parlez trop mal. Allez-vous-en !

Christian.

De grâce !…

Roxane.
Non ! Vous ne m’aimez plus !

Christian, à qui Cyrano souffle ses mots.

M’accuser, — justes dieux ! —
De n’aimer plus… quand… j’aime plus !

Roxane, qui allait refermer sa fenêtre, s’arrêtant.

Tiens, mais c’est mieux !

Christian, même jeu.

L’amour grandit bercé dans mon âme inquiète…

Roxane, s’avançant sur le balcon.
Ah ! c’est très bien.
— Mais pourquoi parlez-vous de façon peu hâtive ?
Auriez-vous donc la goutte à l’imaginative ?

Cyrano, tirant Christian sous le balcon et se glissant à sa place.

Chut ! Cela devient trop difficile !…

Roxane

Aujourd’hui…
Vos mots sont hésitants. Pourquoi ?

Cyrano, parlant à mi-voix, comme Christian.

C’est qu’il fait nuit,
Dans cette ombre, à tâtons, ils cherchent votre oreille.

Roxane.

Les miens n’éprouvent pas difficulté pareille.

Cyrano.

Ils trouvent tout de suite ? oh ! cela va de soi,
Puisque c’est dans mon cœur, eux, que je les reçois ;
Or, moi, j’ai le cœur grand, vous, l’oreille petite.
D’ailleurs vos mots à vous descendent : ils vont plus vite,
Les miens montent, Madame : il leur faut plus de temps !

Roxane.

Mais ils montent bien mieux depuis quelques instants.

Cyrano.

De cette gymnastique, ils ont pris l’habitude !

Roxane.

Je vous parle en effet d’une vraie altitude !

Cyrano.

Certes, et vous me tueriez si de cette hauteur
Vous me laissiez tomber un mot dur sur le cœur !

Roxane, avec un mouvement.

Je descends !

Cyrano, vivement.

Non !

Roxane, lui montrant le banc qui est sous le balcon.

Grimpez sur le banc, alors, vite !

Cyrano, reculant avec effroi dans la nuit.

Non !

Roxane.

Comment… non ?

Cyrano, que l’émotion gagne de plus en plus.

Laissez un peu que l’on profite…
De cette occasion qui s’offre… de pouvoir
Se parler doucement, sans se voir.

Roxane.

Sans se voir ?

Cyrano.

Mais oui, c’est adorable. On se devine à peine.
Vous voyez la noirceur d’un long manteau qui traîne,
J’aperçois la blancheur d’une robe d’été :
Moi je ne suis qu’une ombre, et vous qu’une clarté !
Vous ignorez pour moi ce que sont ces minutes !
Si quelquefois je fus éloquent…

Roxane.

Vous le fûtes !

Cyrano.

Mon langage jamais jusqu’ici n’est sorti
De mon vrai cœur…

Roxane.

Pourquoi ?

Cyrano.

Parce que… jusqu’ici
Je parlais à travers…

Roxane.

Quoi ?

Cyrano.

…le vertige où tremble
Quiconque est sous vos yeux !… Mais ce soir, il me semble…
Que je vais vous parler pour la première fois !

Roxane.

C’est vrai que vous avez une toute autre voix.

Cyrano, se rapprochant avec fièvre.

Oui, tout autre, car dans la nuit qui me protège
J’ose être enfin moi-même, et j’ose…
(Il s’arrête et, avec égarement.)

QUELQUES PISTES DE LECTURE …

1 – Citez ce qui, dans ce début de scène, prouve que Roxane ne veut plus entendre les déclarations de Christian
2 – Lorsque Roxane déclare  : « Vous parlez trop mal », que comprenez-vous de la manière dont Roxane envisage une déclaration d’amour ? 

Qu’est-ce qui, ensuite, la conduit à écouter Christian ?
3 – Roxane est présentée dès le début de la pièce comme une précieuse. Cherchez comment se comportaient ces personnes selon la mode du 17e siècle. Cela confirme-t-il l’impression qu’elle nous donne dans cette scène ?
4 – Pourquoi Christian s’exprime-t-il avec lenteur ? Pourquoi Cyrano prend t-il le relais ?

Détaillez la façon dont les trois personnages présents dans cette scène doivent se placer pour que l’illusion soit possible.

5 – Citez les mots et attitudes de Roxane qui soulignent qu’elle a été totalement séduite par les paroles de Cyrano.
6 – Pourquoi Cyrano refuse-t-il de céder aux propositions de Roxane et insiste-t-il sur le fait de rester « sans se voir » ?
7 – Dans cette scène, quelle dimension de l’amour est finalement célébrée : spirituelle (qui a un rapport avec l’esprit) ou physique ? 

Justifiez votre réponse en rappelant ce que chacun des trois personnages symbolise dans cette réflexion sur la beauté de l’âme et du corps.

QUELQUES IMAGES POUR CONCLURE CETTE SÉQUENCE SUR CYRANO DE BERGERAC …

René Magritte – Les amants – 1928 (musée d’art moderne de New-York)

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.