Séance 2 bis – Cyrano de Bergerac – comment s’insultait-on au 17e siècle ?

Objectif : je découvre les insultes de l’époque de Cyrano de Bergerac

Dès le début de la célèbre pièce de théâtre d’Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac traite le comédien Montfleury de “mortadelle d’Italie” et déclare : “Que Montfleury s’en aille, Ou bien je l’essorille et le désentripaille” (c’est-à-dire : je lui coupe les oreilles et lui arrache les tripes”)

Maraud, Faquin, butor de pied plat ridicule !

Après la “tirade du nez”, le Vicomte de Valvert traite Cyrano de Bergerac de “Maraud, faquin, butor de pied plat ridicule !”. Ce dernier lui répond élégamment : “Ah ?… Et moi, Cyrano-Savinien-Hercule de Bergerac”

MARAUD – Maraud s’emploie pour désigner de façon méprisante un homme du peuple ou d’un rang social inférieur

FAQUIN – Un faquin est un personnage méprisable, vaniteux, malhonnête et sot.

BUTOR – Un butor est une personne lourde, stupide, grossière. Ce terme est synonyme de balourd ou lourdaud.

Pignouf

Un pignouf est un individu grossier, dépourvu de finesse, de délicatesse, un pauvre gars paumé.

Bouffon !

Au moyen-âge, le bouffon est le « fou du roi » ou de tout autre seigneur. Il était chargé de l’amuser, lui et ses convives, lors des grands banquets.

Petit freluquet !

FRELUQUET – Se dit d’un homme frivole, prétentieux et sans mérite

Vil coquin !

COQUIN – Personne sans scrupules, capable d’actions malhonnêtes, répréhensibles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.