Séance inaugurale – Albert Londres, une légende du journalisme (séance du jeudi 18 juin)

Objectif : je découvre les reportages d’Albert Londres, une légende du journalisme

Qui était albert londres ?

Albert Londres (1884-1932) est sans doute le plus célèbre journaliste français. Sa carrière de journaliste commence pendant la première guerre mondiale : il est alors correspondant de guerre pour le Petit Journal. Il travaillera ensuite pour Le Petit Parisien.

Tout au long de sa carrière, Albert Londres va rapporter les faits, surtout ceux qui dérangent.

En 1923, il se rend en Guyane française et décrit les horreurs du bagne, où l’on envoie des prisonniers (les “forçats”) purger de longues peines. Son reportage provoque de vives réactions dans l’opinion. Le bagne sera finalement aboli 14 ans plus tard.

Ses enquêtes au sein des asiles psychiatriques, dont il dénonce le traitement inhumain des pensionnaires, sont aussi à l’origine d’amélioration de leurs conditions de vie.

Naissance d’Albert Londres à Vichy
1er novembre 1884
Pendant la Première Guère Mondiale, Albert Londres devient correspondant de Guerre et suit les combats en France et en Belgique
1914
En 1923, il se rend en Guyane où il visite le bagne de Cayenne. Décrivant les horreurs de ce qu’il voit, son reportage suscite de vives réactions dans l’opinion mais aussi au sein des autorités.
1923
Il s’intéresse ensuite au Tour de France et dénonce l’impitoyable et intolérable exigence physique réclamée aux cyclistes dans ce « tour de souffrance », ainsi que la bêtise du règlement
Il se rend ensuite dans les asiles psychiatriques, et y dénonce les mauvais traitements ou les carences alimentaires et sanitaires
Il voyage du Sénégal au Congo et découvre que la construction des voies ferrées ou les intolérables exploitations forestières provoquent un nombre effroyable de morts parmi les travailleurs africains
1928
En 1929, alors que l’antisémitisme grandit en Europe, il mène une vaste enquête-reportage sur les communautés juives d’Europe, notamment dans les ghettos misérables de de Varsovie et de Prague
1929
Albert Londres trouve la mort lors d’un incendie sur un paquebot, en pleine Mer Rouge
16 mai 1932

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.