séance 2 – le monstre, aux limites de l’humain – Le château ambulant – un voyage au coeur d’un monstre de ferraille

1 – La fuite à travers les landes – Au cours de sa pérégrination pour se réfugier chez un parent, la « vieille » Sophie traverse les landes, une région brumeuse, pluvieuse et très faiblement peuplée. Qu’est-ce qui montre qu’il s’agit d’un univers où la magie a toute sa place ?
2 – Découverte du château ambulant – Alors que Sophie cherche un endroit où se réfugier pour la nuit, Navet la mène jusqu’au château d’Hauru. Qu’est-ce qui surprend Sophie lorsqu’elle découvre l’intérieur du château ? Par quoi ce château est-il animé ?
3 – Un premier arrêt dans un port – Comme son nom l’indique, le château ambulant se déplace. Quelques heures après l’arrivée de Sophie, la porte du château s’ouvre sur un port et le château devient la boutique de maître Jenkins . C’est l’occasion pour Sophie de faire la connaissance d’un certain Marko, assistant du magicien M. Jenkins.

Ce dernier reçoit tout d’abord la visite du maire, qui voudrait voir le magicien Jenkins (qui n’est autre qu’Hauru) pour une affaire importante. De quoi s’agit-il ?
4 – Un bref arrêt à Kingsbury – Le château fait ensuite une brève halte à Kingsbury, capitale du royaume, ville majestueuse où se trouve un palais. Cette fois, le magicien Pendragon, qui n’est autre qu’Hauru, est sommé de se rendre au palais.
5 – Le petit-déjeuner et le retour d’Hauru – Au moment où Sophie et Marko, aidé de Calcifer, se mettent à préparer le petit-déjeuner, Hauru rentre au château. Ensemble, ils dégustent un repas composé de thé, de lard, d’oeufs et de gruyère.
6 – Une scène de ménage – Par la suite, Sophie entreprend de faire le grand ménage dans la maison, qui est dans un état épouvantable. On retrouve ici le goût des japonais pour la grande propreté.
7 – Le lac aux étoiles – Enfin, le château traverse un lieu qui ressemble aux Alpes autrichiennes, et où se trouve un lac d’une grande beauté, le lac aux Etoiles. Sophie et Marko, aidé par Navet, s’y arrêtent pour étendre le linge et prendre un thé au bord de l’eau. C’est un moment d’une grande sérénité.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.