SÉANCE 2 – CULTURE CINÉMATOGRAPHIQUE – YOUR NAME, DE TOKYO À ITOMORI : À la découverte de la ville d’itomori et de la famille miyamizu

Objectif : je découvre la vie quotidienne d’une jeune japonaise d’une famille traditionnelle dans une petite ville rurale

À la découverte d’Itomori

Je découvre les 17 premières minutes du film

Dans la première scène, dans quel univers évoluent les deux personnages devenus adultes ? Leur mode de vie est-il enviable ?

Découverte de la maison des Miyamizu à Itomori : quels sont les éléments qui renvoient au mode de vie traditionnel des japonais ?

La vie politique d’Itomori : quel genre d’homme politique est le père de Mitsuha ? Quel genre d’éducation donne t-il à sa fille ?
Une journée au lycée d’Itomori : dans cette scène, il est question des vieux d’Itomori, qui utilisent encore leur dialecte, et notamment l’expression kataware-doki. Qu’est-ce que cela nous dit sur la ville d’Itomori, comparée à celle de Tokyo ?

Dans le dialecte d’Itomori, kataware-doki désigne le crépuscule, période entre le jour et la nuit qui est propice à la rencontre avec les kami, mais aussi avec l’étrangeté et le fantastique. Dans Your Name, c’est toujours à ce moment-là que se produisent les échanges de corps entre Taki et Mitsuha.

Une journée au lycée d’Itomori : qu’apprend t-on ensuite concernant l’opinion qu’a Mitsuha de la vie à Itomori ? Pourquoi Tessie veut-il malgré tout rester dans la ville après le lycée ?

La tradition du tissage : dans cette scène, on voit Miyamizu et ses deux petites-filles se consacrer à l’art du tissage

Le kumihimo (組紐) est une forme japonaise de tressage permettant de fabriquer des cordes et des rubans. Le terme kumi himo signifie en japonais « fils réunis ». A l’origine, les cordes en kumihimo servaient à orner les armures des samouraïs.

Selon la grand-père de Mitsuha, quelle est la mission de la famille Miyamizu ? Pourquoi critique t-elle son gendre ?

La cérémonie du kuchikami-sake au sanctuaire Miyamizu : qu’est-ce qui montre que les jeunes d’Itomori ont perdu le lien avec la tradition ?

Lors de cette cérémonie, l’on voit Mitsuha et sa sœur effectuer une danse dans leur costume de mikos (prêtresses shintoïstes)

Mais quel est donc ce breuvage que prépare Mitsuha ? Celle-ci prépare du kuchi kami sake, littéralement « saké mâché à la bouche », la forme première du saké. Il est destiné à être offert à la divinité protectrice d’Itomori.

Un vœu fait sous le torii :quel est le voeu que fait Mitsuha après la cérémonie ? Pourquoi fait-elle pareil voeu ?

Qu’est-ce qu’un torii (鳥居) ?

Un torii  (鳥居) est un portail traditionnel japonais. Il est communément érigé à l’entrée d’un sanctuaire shintoïste, afin de séparer l’enceinte sacrée de l’environnement profane. Il est aussi considéré comme un symbole du shintoïsme.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.