Séance 4 – L’odyssée – La magie de circé (séance du jeudi 4 juin)

Objectif : je découvre la métamorphose monstrueuse des compagnons d’Ulysse

Le séjour chez circé

Après l’épisode des Lestrygons, Ulysse parvient chez la magicienne Circé avec son seul navire restant. Il envoie un groupe d’hommes explorer l’île.

Le palais de circé

Ils trouvèrent dans une vallée le palais de Circé fait de pierres polies et situé dans un endroit découvert. Tout autour se trouvaient des loups de montagne et des lions, qu’elle avait elle-même apprivoisés après leur avoir donné des drogues maléfiques. Mes gens prirent peur après avoir vu ces terribles monstres. Ils se mirent à l’abri dans l’entrée de la demeure de Circé et ils entendirent la déesse à la belle chevelure chanter à l’intérieur d’une voix charmante.

Mes compagnons se mirent à l’appeler en criant. Elle sortit aussitôt, ouvrit les portes brillantes ; ils la suivirent tous dans leur folie, à l’exception d’Eurylochos qui resta en arrière : il avait soupçonné le piège. Elle les fit entrer et asseoir sur des chaises et des fauteuils, puis elle leur concocta un mélange fait à partir de fromage, de farine et de miel frais, le tout dans du vin de Pramnos. Elle y mêla ses funestes potions afin de leur faire oublier tout à fait la terre de leur patrie. Une fois qu’elle leur eut donné et qu’ils l’eurent bu, elle leur donna aussitôt un coup de baguette et les enferma dans sa porcherie. Ils étaient en effet devenus des porcs, mais ils avaient conservé leur intelligence humaine. Enfermés, ils pleuraient et Circé leur jeta des faînes, des glands et des cornouilles à manger car c’est ce que mangent d’ordinaire les porcs, qui passent leur temps à se vautrer sur le sol.

Quelques pistes de lecture …

1 – À vote avis, pourquoi les compagnons d’Ulysse (à l’exception d’Eurylochos) ne se méfient-ils pas de Circé ?
Les compagnons d’Ulysse ne se méfient pas de Circé car elle habite dans un magnifique palais et a une belle voix et une belle apparence. Seul le prudent Eurylochos se méfie et reste en arrière.
2 – Qu’arrive t-il aux compagnons d’Ulysse ?
Circé leur fait boire une excellente boisson mêlée d’une terrible potion magique : cette magie transforme tous les compagnons d’Ulysse en porcs.
Circé leur fait boire une excellente boisson mêlée d’une terrible potion magique : cette magie transforme tous les compagnons d’Ulysse en porcs.

Les compagnons d’Ulysse ont été changés en porcs par la magicienne Circé. Eurylochos prévient Ulysse, qui décide d’aller sauver ses camarades.

L’intervention du dieu Hermès

J’abandonnai le navire et la mer pour monter sur l’île. J’étais sur le point d’atteindre la grande demeure de Circé lorsque Hermès à la baguette en or apparut sur ma route, sous l’apparence d’un jeune homme au visage gracieux. Il me saisit la main et me dit :

« Où vas-tu, malheureux ? Tes compagnons sont enfermés ici, dans la demeure de Circé, comme des porcs dans des tanières sans lumière. Viens-tu ici pour les délivrer ? Je pense que, même toi, tu ne reviendras pas et resteras là, prisonnier avec les autres. Je vais te délivrer de ce péril et je vais te sauver. Tiens ! prends cette herbe magique et emporte-la avec toi dans la demeure de Circé pour te préserver du jour fatal. Je vais aussi te dévoiler les desseins funestes de la magicienne : elle te préparera un mélange et y ajoutera des poisons ; mais même ainsi, elle ne réussira pas à t’ensorceler car la plante magique que je t’ai donnée te protégera.

Sur ces mots, l’éblouissant messager arracha la plante de la terre et me la donna, en m’expliquant son pouvoir. Elle était noire à la racine mais sa fleur avait la blancheur du lait. Les dieux l’appellent « moly », elle est difficile à déraciner pour les mortels, mais les dieux ont tous les pouvoirs.

Hermès repartit ensuite à travers l’île boisée pour regagner les hauteurs de l’Olympe, tandis que je rejoignais la demeure de Circé. J’arrivai devant le logis de la déesse à la belle chevelure et je l’appelai en criant. La déesse entendit ma voix et sortit aussitôt pour m’ouvrir les portes brillantes et m’inviter à entrer. Je la suivis, le cœur affligé. Elle me fit entrer et asseoir sur un siège à clous d’argent, un beau siège travaillé avec art et accompagné d’un tabouret pour mes pieds. Elle me concocta sa potion dans une coupe en or et y ajouta son philtre, tout en méditant ma perte. Elle me la servit ; je la bus d’un trait et le maléfice n’eut aucun effet. Elle me frappa de sa baguette et prononça ces mots :
« Va maintenant, va te coucher dans la porcherie et rejoindre tes compagnons. »

Elle parla ainsi tandis que je dégainai mon épée pointue de ma cuisse et m’élançai sur elle, comme si j’avais l’intention de la tuer. Elle poussa un grand cri :

« Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Où sont ta cité et ta famille ? Quel miracle ! Tu as bu mon philtre sans être ensorcelé ; aucun de ceux qui l’ont bu et l’ont avalé n’a pu résister une seule fois à son pouvoir. Tu as dans ton cœur un esprit armé contre la magie. Tu dois être Ulysse : allons ! Remets ton épée dans son fourreau et montons tous les deux nous coucher afin que le lit et la tendresse nous unissent et nous donnent confiance l’un en l’autre. »

3 – Qui est Hermès (vous pouvez consulter Wikipédia pour en savoir plus) ? Comment aide t-il Ulysse à affronter Circé ?
Hermès est le messager des dieux. Afin d’aider Ulysse à affronter Circé, il lui donne une herbe magique que seuls les dieux peuvent cueillir : cette herbe est appelée molly et protégera Ulysse contre la magie de Circé.

Ensuite, Circé donne à Ulysse de beaux vêtements et d’excellents plats à déguster. Mais Ulysse pense toujours à ses compagnons qui ont été transformés en porcs, et demande à Circé de les sauver.

Les compagnons d’ulysse sauvés

Circé, la baguette à la main, traversa la pièce pour sortir du palais et ouvrir les portes de la porcherie, libérant mes compagnons qui ressemblaient à des porcs de neuf ans. Se tenant en face d’eux, la déesse les passait en revue et appliquait une autre drogue sur chacun. Ils redevinrent soudainement des hommes, plus jeunes, plus beaux et beaucoup plus grands qu’ils ne l’étaient avant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.