Séance 3 – Culture littéraire – Apprendre à voir de Raymond Queneau

Objectif : comprendre que la poésie peut réinventer le quotidien

Apprendre à voir

Les champs de blés mauves et les prés rouge sang
Le tronc des arbres bleu le feuillage ocre ou brun
Les agneaux verts les chèvres jaunes et les vaches argentées
Le ruisseau de mercure et la mare de plomb
La ferme en sucre roux l’étable en chocolat
Pourquoi pas pourquoi pas pourquoi pas pourquoi pas

(Raymond Queneau)

Les champs de blés mauves …

Le semeur – Vincent van Gogh (1888)
Vincent van Gogh – Le semeur au soleil couchant (1888)

… et les prés rouge sang

Claude Monet – Les coquelicots (1878)

Le tronc des arbres bleu …

Paul Gauguin, Les troncs d’arbre bleus à Arles (1888)

Quelques pistes de lecture …

1 – Quel genre de paysage est décrit dans ce poème ?

Bryan a répondu …

Le paysage décrit dans ce poème est campagnard, puisqu’il s’agit d’une ferme avec des animaux et des champs.


2 – Qu’est-ce qui vous surprend ?

Donia a répondu …

Ce qui me surprend dans ce poème est que les couleurs ne correspondent pas à la réalité.


3 – A quoi voyez-vous que c’est un poème ?

Toute la classe a répondu …

Nous voyons que c’est un poème car il est composé de vers et car c’est créatif


4 – Quelle remarque pouvez-vous faire sur la ponctuation ?

Rodiy a répondu …

Il n’y a aucune ponctuation dans ce poème.


5 – Citez les éléments qui composent le paysage en les classant dans les catégories suivantes : bâtiments / animaux / végétaux / éléments aquatiques

Constantin, Donia et Rodiy ont répondu …

Bâtiments : ferme et étable
Animaux : agneaux / chèvres / vaches
Végétaux : arbres / feuillage
Eléments aquatiques : ruisseau / mare


6 – Relevez les indications de couleur et de matière. Correspondent-elles à la réalité ?

Toute la classe a répondu …

Les couleurs et les matières ne correspondent pas à la réalité car les champs de blé ne sont pas « mauves » et les ruisseaux ne sont pas « de mercure »


7 – Quel vers énonce que tout est possible en poésie ?

Hadi a répondu …

Le vers qui énonce que tout est possible en poésie est « pourquoi pas pourquoi pas pourquoi pas »


BILAN : le poète Raymond Queneau, en décrivant un paysage fantaisiste, aux couleurs et aux matières irréelles, invite le lecteur à regarder autrement le monde qui l’entoure, à voir au-delà des apparences.


Travail d’écriture

Consignes

Réécrivez le poème de Raymond Queneau en transformant à votre tour les animaux, les végétaux, les bâtiments, les éléments aquatiques, les couleurs et les matières.

Terminez le poème par « pourquoi pas pourquoi pas pourquoi pas »

Critères de réussite

  1. Faire preuve d’originalité
  2. Reprendre la forme du poème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.