Le sens des mots : sens propre, sens figuré, synonymes, antonymes

Objectifs : 1/ Je sais faire la différence entre le sens propre et le sens figuré 2 / Je repère les synonymes et les antonymes

I – sens propre et sens figuré

Une langue n’a jamais autant de mots que ceux qui la parlent peuvent avoir d’idées : on est souvent obligé de se servir d’un même mot pour exprimer des idées quelque peu différentes.

Fleur des champs

Marbre froid

Le pain nourrit le corps

Mourir à la fleur de l’âge

Accueil froid

La lecture nourrit l’esprit

Les mêmes mots figurent dans ces phrases en regard, mais avec des significations différentes : une fleur des champs, le froid du marbre, etc., représentent des idées qui tombent sous nos sens : nous pouvons voir une fleur, sentir le froid, ce qui n’a pas lieu pour les phrases de la seconde colonne. Dans le premier cas, les mots (fleur, froid, nourrit) ont leur signification primitive, pour laquelle ils ont été inventés : ces mots sont employés au propre. Dans le second cas, ils ont une signification détournée, empruntée : ils sont employés au figuré. Les expressions figurées enrichissent une langue, puisqu’elles multiplient l’usage d’un même mot.

Dans les expressions suivantes, les noms en italique ont une signification propre. Vous emploierez chacun d’eux au figuré dans de petites phrases de votre invention.

Le fruit d’un arbre. La douceur du miel.
La sécheresse de la terre..
La pureté de l’eau.
L’amertume du café. Le feu de la cheminée.
Anaïs O. a écrit …
La douceur de ma mère n’a d’égale que celle des anges
La sécheresse de tes mots me fait mal
La pureté de l’enfance
L’amertume des souvenirs
Le feu de la passion
Mathias a écrit …
C’est le fruit de mon imagination
La douceur de tes mots
La pureté de l’âme
Ton corps est en feu
Mon père est rempli d’amertume contre moi
La sécheresse intellectuelle

II – SynonymeS

On appelle synonymes des mots qui ont la même classe grammaticale et une même signification ou du moins une signification très proche. Les synonymes peuvent exprimer différentes nuances d’une même idée.

Hameau, village, bourg
Quelques maisons rustiques élevées les unes près des autres constituent un hameau ; ajoutez-y plus de maisons, vous aurez un village ; faites-y tenir quelques commerces et vous aurez un bourg.

Gourmand, goulu, glouton
Le gourmand aime manger et faire bonne chère. Le goulu mange si avidement, qu’il avale plutôt qu’il ne mange : on dit de lui qu’il se bâfre de nourriture. Le glouton est encore pire : il avale les morceaux avec tant de voracité, qu’il ne mange pas, mais engloutit.
Faites des phrases en utilisant ces synonymes
Mathias a écrit …
Mon papa est très gourmand le soir, il mange beaucoup. Mon frère est un goulu et mange tous les gâteaux du placard.
Je suis un glouton car je ne prends pas le temps de savourer
Soha a écrit …
Le gourmand aime la bonne nourriture, il mange surtout par plaisir.
Le glouton mange avidement, excessivement et il engloutit tous par morceaux.
Le goulu se jette avidement sur la nourriture qui l’entoure.
Joumana a écrit …
Le chat orange est si gourmand qu’il avalerait 6 plats de lasagnes
Le chat noir est si goulu qu’il mangerait 10 plats de pâté pour chats
Et enfin le chat blanc est si glouton qu’il pourrait avaler sans même mâcher 40 gamelles de croquettes
Sofiya a écrit …
Je suis allée a la boulangerie et j’ai croisé le gourmand de la ville, il m’a salué, nous avons parler puis il est repartie après avoir acheté une baguette, deux croissants: un au chocolat et un au beurre; avec un gâteau vanille avec un coulis au chocolat. Je suis ensuite allée au centre ville pour manger avec mes amies ce que je venais d’acheter mais mon amie était en retard donc je suis allée la chercher et la je croise le gourmand de la ville avec le goulu, une personne formidable et avec un grand appétit. Il est connu dans le village pour avoir la famille de pâtissiers et il a même organisé plusieurs concours de pâtisserie tout en sachant que c’est un peintre avec énormément de qualités mais il est également reconnu pour son gout en matière de nourriture. Ils se sont posés sur une table et le goulu a commencé à se bafre de nourriture. Puis, je suis allée les salue et je leur est demandée si il avaient vu mon amie et ils m’ont répondu qu’elle était partie avec le glouton. Le fameux glouton une personne aussi aimable qu’il n’en existe dans le monde mais il n’est pas seulement reconnu pour ça, il est reconnu par sa voracité à manger très rapidement , on le surnomme grâce à cela: l’engloutisseur. Pour vous avouer, il aime bien ce surnom à ce qu’on m’a dit. Puis je suis partie tranquillement, je reçois un massage de mon amie comme quoi elle était avec le glouton et que je devais de suite venir près du parc à côté de la boulangerie donc sans hésitation, je vais au parc et je m’aperçois que elle m’avait fait attendre car elle m’organiser un fête surprise car c’était mon anniversaire et que j’avais juste prévu que l’on mange ensemble pour mon anniversaire(…)
Ancêtres, aïeux, pères
Ces expressions s’appliquent en général aux personnes qui ont précédé le temps nous vivons. Elles diffèrent en ce qu’il existe entre elles une gradation d’ancienneté ; on dit : nos ancêtres, en parlant des temps les plus reculés ; nos aïeux, en parlant des temps qui ont devancé celui de nos pères ; et nos pères, pour désigner le siècle qui a immédiatement précédé le nôtre.
Joumana a écrit …
Mes ancêtres, j’en suis sûre, ont fait la guerre.
Mes aïeux, je le sais, ont connu le Paris des anciens temps
Et mes pères m’ont raconté toutes leurs histoires et « la belle époque »
 

Faites des phrases en utilisant ces synonymes

Différend, dispute, querelle, rixe
Ces quatre mots ont rapport à une même idée générale, mais avec des différences sensibles dans les idées accessoires. Deux personnes ne sont pas d’accord sur un point d’intérêt, voilà un différend. Chacune soutient vivement ce qu’elle croit être son droit, voilà une dispute. Les deux partis s’échauffent; la dispute s’anime et dégénère en querelle. Si la querelle a lieu entre gens grossiers et brutaux, on en vient aux coups : voilà une rixe.

Ainsi le différend mène à la dispute, la dispute à la querelle, la querelle à la rixe. Dispute est donc plus que différend, querelle plus que dispute, et rixe plus que querelle.
Mathias a écrit …
J’ai eu un différend avec Paul car il me contredisait tout le temps.
Je me suis disputé avec mon frère pour la dernière part de gâteau.
Il n’a pas voulu céder la part de gâteau nous nous sommes donc querellés
J’ai assisté à une rixe entre deux de mes amis qui s’insultaient et se battaient
 
Sofiya a écrit …
Mon amie était en différend avec mon voisin, par rapport à une fête qui va être organiser au centre ville. Mon amie, elle ne veut pas de fleurs comme décorations parce que ce n’était pas assez original et mon voisin lui, pensait que ça serait traditionnel et que ça pourrait rendre bien mais à partir de ce moment la j’était sur que ça allait partir en dispute. 

Pendant ce temps, des enfants jouaient dans le parc mais ont commencé à se disputer parce que l’un des enfants ne voulait pas laisser l’autre glisser dans le toboggan. J’ai commencé à m’approcher parce que je pensais que ça aller partir en querelle, mais je me trompais. Ils ont commencé à se donner des coups , à se pousser mutuellement. Donc j’ai couru vers les enfants pour les arrêter et j’ai bien fait parce que c’était assez moche. Leurs parents sont arrivés, je leur ai dit de faire plus attention et ils sont repartis avec leurs parents qui étaient fâchés.
Faites des phrases en utilisant ces synonymes
Ajoutez des synonymes à chacun des termes suivants :

Tristesse, maison, politesse

III – antonymeS

On appelle antonymes des mots qui ont la même classe grammaticale et un sens opposé.

Indiquez les contraires des mots suivants :

Joyeux, clarté, imbécile, campagnard, nomade, modeste

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.