1 – Chapitres 8, 9, 10 et 11 – Sur la route, Angel ne peut s’empêcher de ressortir son couteau afin de voler le matériel d’un alpiniste et le cheval d’un fermier de la Pampa. Luis, lui, est plus civilisé : lorsque la troupe arrive enfin à Punta Arenas, c’est lui qui emmène Paolo dans l’univers feutré d’une banque, c’est lui qui lui offre un magnifique tableau, et c’est encore lui qui parle peinture avec Délia, la fille de l’auberge, et qui arrive à la séduire.
2 – Chapitres 12, 13 et 14 – Lorsqu’Angel se réveille après une première nuit passée dans l’auberge, il s’aperçoit que Paolo a disparu. Aussitôt, Angel enfourche son cheval pour partir à la recherche de son « fils » : il pense pouvoir le trouver au niveau du port et c’est pourquoi il fend la foule, passant pour un cavalier fou et alertant la police. Quand il aperçoit enfin Paolo, ce dernier se trouve sur une falaise plongeant dans le détroit de Magellan.

A votre avis, pourquoi Paolo éprouve t-il l’envie de sauter dans le vide ? Qu’est-ce qui manque à sa vie ? Comment Angel s’y prend t-il pour l’en dissuader ?
3 – Chapitres 15 et 16 – Lorsqu’Angel et Paolo reviennent à l’auberge, ils partagent un bon dîner avec Luis, Délia et l’aubergiste. Mais ce n’est plus comme à la ferme des Poloverdo : désormais, Luis s’est rapproché de Délia, et Paolo partage plus d’un secret avec Angel.

Le lendemain, quand tout le monde se rend à la foire, Paolo et Angel partent de leur côté. Mais très vite, l’assassin est gêné par les regards soupçonneux de certains vendeurs de bétail et décide de s’enfoncer dans la foule. Que se passe t-il alors d’anormal lorsque lui et Paolo tombent sur Luis et Délia, près de la banque ?
Racontez la scène.
4 – Chapitre 17 – Alors qu’Angel tente d’échapper à la police de Punta Arenas, il tombe encore une fois sur Luis et Délia. Ces derniers sont en train d’embarquer sur un chalutier pour faire le tour du monde.

Qu’est-ce qu’Angel décide alors de faire ? A votre avis, pourquoi agit-il ainsi ?