Conjugaison – temps simples, temps composés

Objectif : je sais faire la différence entre les temps simples et les temps composés

Un verbe conjugué peut être à un temps simple ou à un temps composé.

Temps simples

Aux temps simples, le verbe est constitué d’un seul élément.

Je mange, nous cuisinons

Temps composés

Aux temps composés, le verbe est constitué d’un auxiliaire (être ou avoir) et d’un participe passé.

J’ai mangé, tu as cuisiné

Pour former un participe passé, on va d’abord voir à quel groupe appartient le verbe:

  • 1er groupe: au radical du verbe, on ajoute la terminaison . Exemple: Manger → mangé.
  • 2e groupe: au radical du verbe, on ajoute la terminaison -i. Exemple: dormir → dormi.
  • 3e groupe: Le troisième groupe rassemble les verbes irréguliers : il faut donc chercher et apprendre chacun de leurs participes passés.

les différents temps du mode indicatif

Le mode indicatif comporte huit temps qui se répartissent en quatre temps simples et quatre temps composés.

Temps simplesTemps composés
présent

je travaille
je dors
passé composé (auxiliaire au présent + participe passé)

j’ai travaillé, j’ai dormi
imparfait

je travaillais
je dormais
plus-que-parfait (auxiliaire à l’imparfait + participe passé)

j’avais travaillé, j’avais dormi

passé simple

je travaillai
ils dormirent
passé antérieur (auxiliaire au passé simple + participe passé)

j’eus travaillé, ils eurent dormi


futur simple

je travaillerai
ils dormiront
futur antérieur (auxiliaire au futur simple + passé simple)

j’aurai travaillé, ils auront dormi

Remarque : le participe passé employé seul n’exprime pas une action. Il décrit quelque chose, comme un adjectif. Exemple : un enfant endormi

Cahier Grévisse

Exercices 1, 2 et 3 p. 102

recopiez le texte suivant en transposant au passé composé les verbes conjugués au passé simple

Les nains, en arrivant à la maison, le soir, trouvèrent Blanche-Neige étendue encore une fois par terre, sans haleine et sans mouvement. Ils la relevèrent, cherchèrent la cause de ce nouveau malheur, la desserrèrent, peignèrent ses cheveux, et lui lavèrent le visage avec de l’eau et du vin ; mais rien n’y fit : la pauvre enfant était morte et resta morte.

Blanche-Neige, frères Grimm, 1869

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.