Leçon de conjugaison – Les valeurs des temps

Objectif : connaître les différentes valeurs du présent et de l’imparfait

Les valeurs du présent

Le présent d’énonciation

Le présent d’énonciation exprime les faits au moment où l’on parle.
Exemple : “Les 401 écrivent sagement leur leçon de grammaire.”

Le présent de vérité générale

Exemple : “L’eau bout à cent degrés”

Le présent d’habitude

Il évoque des actions répétées.
Exemple : “Assetou révise ses leçons tous les soirs”, “Kirujan fait des plaisanteries tous les jours”

Le présent de narration

Il rapporte des actions passées au présent . Il rend l’action plus vivante, donne une impression de “direct” alors que les faits appartiennent au passé. Il est mis à la place d’un passé simple. 
Exemple : “La nuit était noire. Un cri déchira la nuit. Soudain, la porte s’ouvre et Tyron entre”

Les valeurs de l’imparfait

L’imparfait de description

Il est utilisé pour décrire un décor ou pour faire un portrait.
Exemple :  « Jean Valjean était un homme robuste d’une quarantaine d’années. Il avait une grande bonté et une grande intelligence
 »

L’imparfait d’habitude

Il est utilisé pour rapporter des actions répétées ou habituelles qui se déroulent dans le passé.
Exemple : « L’an dernier, Naïla avait toujours de très bonnes notes », “Lorsqu’il était petit, Kirujan faisait beaucoup de bêtises”

L’imparfait d’arrière-plan

Il est utilisé pour décrire des faits d’arrière-plan par rapport aux faits de premier plan au passé simple.
Exemple : « Rayyân révisait tranquillement sa leçon de grammaire quand Calvin entra dans sa chambre pour lui proposer de jouer au football.
 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.