Le voyage de Chihiro

Qui est Hayao Miyazaki ?

C’est un réalisateur d’animés japonais. Il a notamment réalisé Le Voyage de Chihiro, Princesse Mononoké, le Château dans le ciel, ou bien encore le Château ambulant.

Chihiro, dix ans, a tout d’une petite fille capricieuse. Elle s’apprête à emménager avec ses parents dans une nouvelle demeure. Sur la route, la petite famille se retrouve face à un immense bâtiment rouge au centre duquel s’ouvre un long tunnel. De l’autre côté du passage se dresse une ville fantôme.

LE PASSAGE VERS L’AUTRE MONDE

1 – Au début de l’histoire, quel lieu symbolique permet de passer du monde réel au monde imaginaire ?

L’entrée de « l’autre monde » dans le Voyage de Chihiro ressemble à l’entrée d’un temple (c’est en fait un tunnel qui mène au parc d’attractions abandonné) et la statue à l’entrée est un symbole de la religion shinto.

Masquer la réponse

2 – Dans quel lieu la famille de Chihiro se retrouve t-elle ? Qu’a t-il d’étrange ?

3 – Que ressent Chihiro à ce moment-là ? Ses parents réagissent-ils de la même manière ?

L’autre monde

1 – Décrivez le lieu où vivent les habitants de cet autre monde. Quelle est sa fonction ?

Le lieu où vivent les habitants de cet autre monde est un établissement de bains nommé Aburaya. Il est dirigé par la sorcière Yubâba et n’accueille que des kamis (dieux locaux japonais).

Ce lieu est inspiré des onsen, bains chauds japonais dont l’eau est généralement issue de sources volcaniques. Véritable lieu de détente, il sert également à guérir certaines maladies par certaines plantes ajoutées dans le bain.

Masquer la réponse

Dans ce monde étrange, Chihiro fait la connaissance de nombreux personnages qui vont l’aider dans son apprentissage de la vie.

Yubâba

Yubâba est la sorcière qui gère Aburaya, le palais des bains. Elle a le goût du luxe et habite des appartements à la décoration somptueuse

Yubâba a un double, sa sœur jumelle la sorcière Zeniba. Celle-ci habite dans une chaumière.

C’est un bébé géant et la seule personne capable de dicter ses volontés à sa mère Yubâba ! Capricieux et égoïste, il ne fait que réclamer, se plaindre et menacer.

Lin

Lin est une fille courageuse d’environ 17 ans qui travaille à Aburaya. Elle connaît parfaitement les lois de survie dans le dur monde des bains et doit s’occuper de Chihiro lors de son arrivée dans le monde des esprits.

Haku

Yubaba a pris Haku comme apprenti magicien et lui a aussi volé son nom. Son travail est mystérieux et les autres employés du bain le respectent, mais craignent aussi son côté sombre et froid. Il sera d’une aide précieuse pour Chihiro. Il peut se transformer en un long dragon longiligne blanc et bleu avec de longues moustaches qui vole et nage. Dans sa forme draconnique, il est un Ryū.

Kamajî

On peut traduire Kamajî par « pépé chaudière ». C’est un vieillard à six bras qui, aidé des Susuwatari, s’occupe d’entretenir la chaudière au cœur de l’établissement. Il réalise également les préparations pharmaceutiques destinées aux bains. Kamajî est un travailleur infatigable qui ne quitte jamais son poste même lorsqu’il dort. 

Au Japon, les kamis sont les dieux locaux de la religion shintoïste. Le monde étrange exploré par Chihiro en est peuplé : en effet, l’établissement de bains dirigé par la sorcière Yubaba semble n’être fréquenté que par ces divinités.

Oshira-Sama, le dieu du radis

A l’origine dieu agricole vénéré au centre et au Nord du Japon, le personnage est tout simplement la divinité du radis dans le film.

Okusare-sama, le dieu putride

Le dieu putride est le premier client dont doit s’occuper Chihiro. Mais on découvre qu’il s’agit en fait d’un dieu de la rivière (Kawa no Kami), puissant et ancestral. Il avait au cours du temps accumulé en son sein détritus et ferraille qui l’ont rendu méconnaissable.

Les Kasuga-sama

Semblables à des ombres, ces dieux se rendent aux bains en groupe par bateau. Ils portent d’étranges masques et des Sokutai (habits traditionnels des nobles)

Onama-Sama

Ces dieux sont inspirés des déguisements des Oni, les démons du Namahage, un rituel japonais pratiqué lors du nouvel an dans la péninsule d’Oga proche de la préfecture d’Akita.

Kaonashi, le sans-visage

Le « sans-visage » est un personnage énigmatique qui peut se rendre invisible et dont le visage est caché par un masque. Il semble venir d’un monde différent de celui d’Aburaya.

Comme son nom l’indique, ce dieu souffre de n’avoir aucune identité propre. Il cherche à combler son vide intérieur en se goinfrant toujours plus, en consommant.

1 –  Que doit faire Chihiro pour survivre dans ce monde ?
2 – Comment sont les conditions de travail au palais des bains ?

Les conditions de travail au palais des bains sont particulièrement dures : la sorcière Yubaba traite ses employés avec dureté ; le vieux Kamaji a beau avoir plusieurs bras, ses tâches à la chaufferie ne s’arrêtent jamais ; l’équipe de nettoyage de Mme Lin lave le parquet au pas de course ; la première tâche qu’on confie à Chihiro s’avère terriblement difficile, tant le bain qu’on lui demande de nettoyer ressemble aux écuries d’Augias nettoyées par Héraclès dans la mythologie grecque.

Masquer la réponse
3 – À quoi ressemblent les appartements de Yubâba ?

Les appartements de Yubâba sont une référence au luxe de certains châteaux européens comme Versailles.

Masquer la réponse
4 – Que pensez-vous de l’éducation que reçoit le bébé de Yubâba ?
5 – De quel mal le dieu putride est-il atteint ?

Le dieu putride est en fait le dieu d’une rivière qui a été polluée. Une fois qu’il a été purifié, il reprend son apparence normale. Ici, il s’agit pour Miyazaki de dénoncer la pollution des lieux naturels.

Masquer la réponse
6 – Quel est le don étrange de Kaonashi ? Cela le rend-il heureux ? Pourquoi ?

Kaonashi fabrique de l’or, avec lequel il pense pouvoir tout acheter : ses repas, l’attention de ses serviteurs et même l’amour. Mais il se heurte à Chihiro qui n’accepte pas ses cadeaux : il ne comprend pas qu’elle n’a besoin que du nécessaire, alors que lui dévore tout sans même avoir faim, pour apaiser son insatisfaction, son besoin du toujours plus …

Malgré tout, il finit par être touché par le comportement désintéressé de Chihiro : elle est spéciale, elle qui ne court pas après l’argent et refuse la société de consommation.

Masquer la réponse
7 – Qu’est-ce que vous évoque la scène du train ?
8 – Comparez le mode de vie de Yubâba avec celui de sa sœur jumelle Zenibâ.
9 – Quelle était en fait la véritable nature de Haku ?
10 – Si l’on compare Chihiro au début et à la fin du film, quels changements remarque t-on ? Grâce à quoi cette transformation a t-elle eu lieu ?

Au débat du film, Chihiro n’est qu’une petite fille immature et peureuse. Mais à la fin du film, on la voit prendre le train avec la Kaonashi pour se rendre chez Zenibâ : le fait qu’elle ose entreprendre ce voyage montre qu’elle a mûri. Cette transformation a eu lieu car Chihiro a beaucoup appris en réussissant à survivre dans l’univers des bains : elle a affronté beaucoup d’épreuves et a su se montrer courageuse et se faire accepter.

Masquer la réponse

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.