Séance 5 – Cyrano de Bergerac – Le quiproquo amoureux entre Cyrano et Roxane

Objectifs : 1/ connaître la notion de quiproquo 2/ étudier la mise en place du triangle amoureux 3/ jouer une scène de quiproquo amoureux

Suite à la « tirade du nez », Cyrano s’est battu à l’épée contre Valvert et en est sorti gagnant. Puis il s’est battu contre cent hommes et en est encore sorti gagnant.

Dans cette scène, il a rendez-vous avec Roxane. Cette dernière veut lui faire un aveu …

Recherchez dans le dictionnaire la définition d’un quiproquo


Extrait du film de Rappeneau


Cyrano.

Que l’instant entre tous les instants soit béni,
Où, cessant d’oublier qu’humblement je respire
Vous venez jusqu’ici pour me dire… me dire ?…

Roxane
, qui s’est démasquée.

Mais tout d’abord merci, car ce drôle, ce fat
Qu’au brave jeu d’épée, hier, vous avez fait mat,
C’est lui qu’un grand seigneur… épris de moi…

Cyrano.

De Guiche ?

Roxane
, baissant les yeux.

Cherchait à m’imposer… comme mari…

Cyrano.

Je me suis donc battu, madame, et c’est tant mieux,
Non pour mon vilain nez, mais bien pour vos beaux yeux.

Roxane.

Puis… je voulais… Mais pour l’aveu que je viens faire,
Il faut que je revoie en vous le… presque frère,
Avec qui je jouais, dans le parc — près du lac !…


Cyrano.

Oui… Vous veniez tous les étés à Bergerac !…

Roxane.

Les roseaux fournissaient le bois pour vos épées…

Cyrano.

Et les maïs, les cheveux blonds pour vos poupées !

Roxane.

C’était le temps des jeux…

Cyrano.

Des mûrons aigrelets…

Roxane.

Le temps où vous faisiez tout ce que je voulais !…

Cyrano.

Roxane, en jupons courts, s’appelait Madeleine…

Roxane.

J’étais jolie, alors ?

Cyrano.

Vous n’étiez pas vilaine.

Roxane.

Parfois, la main en sang de quelque grimpement,
Vous accouriez ! – Alors, jouant à la maman,
Je disais d’une voix qui tâchait d’être dure
(Elle lui prend la main.)

« Qu’est-ce que c’est encor que cette égratignure ? » 
(Elle s’arrête stupéfaite.)

Oh ! C’est trop fort ! Et celle-ci !
(Cyrano veut retirer sa main.)

Non ! montrez-la !
Hein ? à votre âge, encor ! — Où t’es-tu fait cela ?

Cyrano.

En jouant, du côté de la porte de Nesle.

Roxane
, s’asseyant à une table, et trempant son mouchoir dans un verre d’eau.

Donnez !

Cyrano
, s’asseyant aussi.

Si gentiment ! Si gaiement maternelle !


Roxane.

Et, dites-moi, — pendant que j’ôte un peu le sang, —
Ils étaient contre vous ?

Cyrano.

Oh ! pas tout à fait cent.

Roxane.

Racontez !

Cyrano.

Non. Laissez. Mais vous, dites la chose
Que vous n’osiez tantôt me dire…

Roxane, sans quitter sa main.

À présent j’ose,
Car le passé m’encouragea de son parfum !
Oui, j’ose maintenant. Voilà. J’aime quelqu’un.


Cyrano.

Ah !…

Roxane.

Qui ne le sait pas d’ailleurs.

Cyrano.

Ah !…

Roxane.

Pas encore.

Cyrano.

Ah !…

Roxane.

Mais qui va bientôt le savoir, s’il l’ignore.

Cyrano.

Ah !…

Roxane.

Un pauvre garçon qui jusqu’ici m’aima
Timidement, de loin, sans oser le dire…


Cyrano.

Ah !…

Roxane, achevant de lui faire un petit bandage avec son mouchoir.

Et figurez-vous, tenez, que, justement
Oui, mon cousin, il sert dans votre régiment !

Cyrano.

Ah !…

Roxane, riant.

Puisqu’il est cadet dans votre compagnie !

Cyrano.

Ah !…

Roxane.

Il a sur son front de l’esprit, du génie,
Il est fier, noble, jeune, intrépide, beau…

Cyrano, se levant tout pâle.

Beau !

Roxane.

Quoi ? Qu’avez-vous ?

Cyrano.

Moi, rien… c’est… c’est…
(Il montre sa main, avec un sourire.)

C’est ce bobo.

Roxane.

Enfin, je l’aime. Il faut d’ailleurs que je vous dise
Que je ne l’ai jamais vu qu’à la Comédie…


Cyrano.

Vous ne vous êtes donc pas parlé ?

Roxane.

Nos yeux seuls.

Cyrano.

Mais comment savez-vous, alors ?

Roxane.

Sous les tilleuls
De la place Royale, on cause… Des bavardes
M’ont renseignée…

Cyrano.

Il est cadet ?


Roxane.

Cadet aux gardes.

Cyrano.

Son nom ?

Roxane.

Baron Christian de Neuvillette.

Cyrano.

Hein ?…
Il n’est pas aux cadets.

Roxane.

Si, depuis ce matin
Capitaine Carbon de Castel-Jaloux.


Cyrano

…Ma pauvre enfant, vous qui n’aimez que beau langage,
Bel esprit, — si c’était un profane, un sauvage.


Roxane.

Non, il a les cheveux d’un héros de d’Urfé !

Cyrano.

S’il était aussi maldisant que bien coiffé !

Roxane.

Non, tous les mots qu’il dit sont fins, je le devine !

Cyrano.

Oui, tous les mots sont fins quand la moustache est fine.
— Mais si c’était un sot !…


Roxane, frappant du pied.

Eh bien ! j’en mourrais, là !

Cyrano
, après un temps.

Vous m’avez fait venir pour me dire cela ?
Je n’en sens pas très bien l’utilité, madame.


Roxane.

Ah, c’est que quelqu’un hier m’a mis la mort dans l’âme, En me disant que tous, vous vous battiez Dans votre compagnie

Cyrano.

C’est bien, je défendrai votre petit baron.

Roxane.

Oh, n’est-ce pas que vous allez me le défendre ?
J’ai toujours eu pour vous une amitié si tendre.

Cyrano.

Oui, oui.

Roxane.

Vous serez son ami ?

Cyrano.

Je le serai.

Roxane.

Et jamais il n’aura de duel ?

Cyrano.

C’est juré.


Roxane.

Oh ! je vous aime bien. Il faut que je m’en aille.
(Elle remet vivement son masque, une dentelle sur son front, et distraitement.)

Mais vous ne m’avez pas raconté la bataille
De cette nuit. Vraiment ce dut être inouï !…
— Dites-lui qu’il m’écrive.
(Elle lui envoie un petit baiser de la main.)

Oh ! je vous aime !

Cyrano.

Oui, oui.

Roxane.

Cent hommes contre vous ? Allons, adieu. — Nous sommes
De grands amis !


Cyrano.

Oui, oui.

Roxane.

Qu’il m’écrive ! — Cent hommes ! —
Vous me direz plus tard. Maintenant, je ne puis.
Cent hommes ! Quel courage !

Cyrano
, la saluant.

Oh ! j’ai fait mieux depuis.
(Elle sort. Cyrano reste immobile, les yeux à terre. Un silence. La porte de droite s’ouvre. Ragueneau passe la tête.)


Quelques pistes de lecture …

1 – Lorsque Roxane avoue à Cyrano qu’elle aime quelqu’un, quels indices peuvent laisser croire à ce dernier qu’elle est amoureuse de lui ? Quel nom donne t-on à ce genre de malentendu au théâtre ?

2 – Cyrano s’exprime t-il comme à son habitude ? Pourquoi ?
3 – Quels sont les adjectifs qualificatifs que Roxane utilise pour décrire Christian ? Montrez que six d’entre eux correspondent parfaitement aux qualités de Cyrano. Qu’en déduisez-vous sur ce qui manque à Cyrano pour être aimé de Roxane ?


3 – Quelles sont les différentes émotions exprimées successivement par l’interjection «ah!» répétée par Cyrano ?

4 – Quel vers révèle à Cyrano qu’il a été victime d’un quiproquo ? Ce malentendu vous paraît-il comique ou tragique ? 

5 – Comment Cyrano fait-il pour faire bonne figure et ne rien laisser paraître de son désespoir ?

6 – Quel était en réalité l’aveu que Roxane voulait faire à Cyrano ? Et que lui demande t-elle de faire pour Christian de Neuvillette ?

6 – À la fin de la scène, pourquoi est-il cruel que Roxane s’applique à donner des preuves d’affection à Cyrano ? Est-ce le genre d’affection que Cyrano attendait d’elle ? Roxane a t-elle conscience de le blesser ?

7 – Qu’est-ce que Cyrano promet à Roxane ? Expliquez en quoi la promesse faite à Roxane durant cette scène révèle que Cyrano est un personnage hors du commun. 

8 – Que veut dire Cyrano en affirmant « Oh ! J’ai fait mieux depuis » à la fin de la scène ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.