Culture littéraire – Séance 4 – Dire l’amour heureux : rêver à travers l’être aimé

Objectifs : 1/ J’étudie l’expression du bonheur amoureux 2/ je sais repérer les métaphores

Charles Baudelaire est un poète français de la fin du 19e siècle. C’est un adolescent rebelle : en 1841, sa famille l’incite à embarquer sur un paquebot pour les Indes. Il en gardera le goût du voyage.

Jeanne Duval, amante de Baudelaire, est une femme métisse. Le poème « Un hémisphère dans une chevelure » a été écrit pour elle.

Un hémisphère dans une chevelure

Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l’odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l’eau d’une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l’air.

Si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que je sens ! tout ce que j’entends dans tes cheveux ! Mon âme voyage sur le parfum comme l’âme des autres hommes sur la musique.

Tes cheveux contiennent tout un rêve, plein de voilures et de mâtures ; ils contiennent de grandes mers dont les moussons me portent vers de charmants climats, où l’espace est plus bleu et plus profond, où l’atmosphère est parfumée par les fruits, par les feuilles et par la peau humaine.

Dans l’océan de ta chevelure, j’entrevois un port fourmillant de chants mélancoliques, d’hommes vigoureux de toutes nations et de navires de toutes formes découpant leurs architectures fines et compliquées sur un ciel immense où se prélasse l’éternelle chaleur. 

Dans les caresses de ta chevelure, je retrouve les langueurs des longues heures passées sur un divan, dans la chambre d’un beau navire, bercées par le roulis imperceptible du port, entre les pots de fleurs et les gargoulettes rafraîchissantes.

Dans l’ardent foyer de ta chevelure, je respire l’odeur du tabac mêlé à l’opium et au sucre ; dans la nuit de ta chevelure, je vois resplendir l’infini de l’azur tropical ; sur les rivages duvetés de ta chevelure je m’enivre des odeurs combinées du goudron, du musc et de l’huile de coco.

Laisse-moi mordre longtemps tes tresses lourdes et noires. Quand je mordille tes cheveux élastiques et rebelles, il me semble que je mange des souvenirs.

Charles Baudelaire – Petits poèmes en prose (1869)



Quelques pistes de lecture …

1 – Qu’est-ce qu’un hémisphère ? Qu’est-ce que le titre « un hémisphère dans une chevelure » suggère ?

Rayyân a répondu …

Un hémisphère est la moitié d’un globe terrestre.

Pour compléter :

Le titre « Un hémisphère dans une chevelure » suggère que l’odeur de la chevelure de la femme aimée donne au poète le goût du voyage : « Tes cheveux contiennent tout un rêve »

2 – « Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l’odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l’eau d’une source » : de quelle figure de style s’agit-il ?

Kirujan a répondu …

Il s’agit d’une comparaison.

Pour compléter :

Pour repérer facilement les comparaisons, pensez aux mots-outils : « comme » et « tel que »

3 – « Dans l’océan de ta chevelure », « dans le foyer ardent de ta chevelure » : de quelles figures de style s’agit-il ?

Assetou a répondu …

Il s’agit de métaphores.

Pour compléter :

La métaphore est comme une comparaison sans mot-outil : au lieu de dire : « ta chevelure est comme un océan », le poète dit « l’océan de ta chevelure » ; au lieu de dire « ta chevelure est comme un foyer ardent », le poète dit « le foyer ardent de ta chevelure ».

4 – Baudelaire rêve de voyage en respirant la chevelure de la femme aimée. À quel genre de voyage rêve t-il ? Justifiez votre réponse en citant le texte. A t-il déjà fait ce genre de voyage ?

Kirujan et Rayyân ont répondu …

Il rêve d’un voyage exotique.

Il a déjà fait un tel voyage quand il était jeune.

Pour compléter :

Puisqu’il est demandé de justifier la réponse en citant le texte, il est nécessaire de relever le champ lexical du voyage et de l’exotisme : « voilures », « mâtures », « grandes mers », « moussons », « charmants climats », « port fourmillant de chants mélancoliques, d’hommes vigoureux de toutes nations et de navires de toutes formes », « la chambre d’un beau navire », « l’odeur du tabac », « l’opium », « l’azur tropical », « musc », « huile de coco ».

5 – Ce poème se caractérise par la présence de sensations olfactives, gustatives, visuelles et auditives. Relevez-en quelques-unes.

Tiago, Calvin, Kirujan, Julia, Flora et Shana ont répondu …

Les verbes mordre, voir, respirer, entendre, sentir, mordiller et rafraîchir.


Résultats

#1 Baudelaire est un poète …

#2 Quel genre d’adolescent a t-il été ?

#3 En 1841, il embarque …

#4 L’amante de Baudelaire se nomme …

#5 « Dans l’océan de ta chevelure » est une ….

#6 Le poème est …

#7 Le poème est une invitation ….

FIN

Analyse d’image

Port de mer au soleil couchant – Claude Lorrain – 1639 – Musée du Louvre

1 – Décrivez ce tableau

Assetou, Naïla, Maja et Anis ont répondu …

Sur ce tableau, nous pouvons voir un port de mer au soleil couchant.

Il y a des palais, dont l’architecture fait penser à l’architecture romaine.

La scène semble se dérouler au 17ème siècle.

2 – À quelle partie du poème ce tableau vous fait-il penser ?

Julia et Kirujan ont répondu …

Ce tableau nous fait penser au passage suivant : « Dans l’océan de ta chevelure, j’entrevois un port fourmillant de chants mélancoliques, d’hommes vigoureux de toutes nations et de navires de toutes formes découpant leurs architectures fines et compliquées sur un ciel immense où se prélasse l’éternelle chaleur ».


Image du Blog galeriedesartistes.centerblog.net
Source : galeriedesartistes.centerblog.net sur centerblog.
En quoi cette image illustre t-elle bien le poème ?

Kirujan, Anis et Rayyân ont répondu …

Cette image illustre bien le poème car on y voit un homme et une femme (qui pourraient être Charles Baudelaire et la femme qu’il aime) ainsi qu’un paysage au soleil couchant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.